44 résultats trouvés

Stage de survie dans les Vosges (88)

140 €
/ personne
5,0 (1 avis)
X

4,7/5 (32 923 avis)

Les questions fréquentes

💸 Combien coûte un stage de survie ?

Pour une journée, prévoyez autour de 80€ / personne.

Prix d'un stage de survie, notre article de blog

👦 Quel âge pour un stage de survie ?

Les stages sont accessibles aux adultes comme aux enfants, généralement à partir de 8 ans. Selon la difficulté, certains stages sont réservés aux adultes.

🌟 Où faire de la survie en France ?

En France, de nombreux espaces sont adaptés à la pratique d’un stage de survie. Que ce soit dans des parcs naturels comme les Cévennes ou les Landes, des massifs montagneux (les Alpes), des forêts, en Alsace, dans les Vosges ou en Bretagne. À proximité de Paris vous pourrez explorer la nature dans le Boot Camp de Bruyères-le-Châtel ou dans la Forêt de Sénart. La Dordogne (Saint-Genies), le Var (Ollières) et le Jura (Ménétrux-en-Joux) pour sa randonnée en chiens de traîneau sont également des spots réputés.

⚠️ Est-ce qu'un stage de survie est dangereux ?

Non, si vous écoutez bien scrupuleusement suivre les conseils de votre guide instructeur.

Il faut être bien équipé (boussole, duvet bien chaud, couteau tranchant, gourde, lampe frontale, kit de survie et un briquet), veiller à bien s’hydrater et à surveiller l’hypothermie. Si vous écoutez les consignes de sécurité, un stage de survie n'est pas dangereux.

Stage de survie en milieu hostile : le guide pour savoir quel stage choisir !

Sortir de sa zone de confort pendant un ou plusieurs jours, telle est la promesse du stage de survie. En pleine nature, vous réveillerez l’aventurier qui sommeille en vous et jouerez les apprentis Robinson Crusoé.

Accompagné d’un guide instructeur tout au long du stage, vous apprendrez à vivre en communion avec la nature, mais surtout à y survivre. Après un briefing avec votre guide-instructeur, vous partirez avec votre groupe en immersion totale avec la nature.

L’objectif du stage de survie est de vous apprendre les techniques pour être autonome en milieu hostile. Vous apprendrez ainsi les bases pour vous nourrir, dormir et vous déplacer sans aide extérieure. Vous pourrez ainsi déconnecter des technologies et du stress de la vie quotidienne. On fait nos adieux aux chemins bétonnés, à la boîte mail surchargée. C’est une véritable bouffée d’air frais. On se reconnecte à la nature, avec son lot de "mauvaises surprises" (piqûres d’insectes, pluie diluvienne), mais aussi de bien-être inégalable (se réchauffer au coin du feu, dormir à la belle étoile, pêcher…).

Les différents types de stage de survie

Il existe des différences assez notables entre les différents stages de survie. Vous pourrez notamment retrouver :

  • Le stage nature : vous vous retrouverez ici dans un milieu naturel classique du type campagne française. L’objectif sera d’apprendre à faire des abris, à reconnaître les plantes comestibles pour survivre le plus longtemps possible dans milieu hostile. Il s’agit du stage le plus répandu, généralement accessible aux enfants.
  • Le stage Bushcraft : ici l’objectif est de se créer du confort dans un milieu naturel. Un peu comme les trappeurs, vous apprendrez les principales techniques de construction tout en minimisant l’impact environnemental.
  • Le stage commando ou militaire vous fera vivre une expérience dans la peau d’un militaire. Vous devrez vous dépasser dans l’effort physique et mental. Les stages vous permettront de développer des compétences autour du camouflage, combat, tir ou survie.
  • Le stage Grand Froid vous apprendra à vivre dans des conditions de froid extrêmes. Vous apprendrez ainsi comment construire un igloo, identifier les aliments comestibles dans la neige, ou encore vous déplacer sans trop de difficulté.

Comment se déroule le stage ?

Les stages de survie durent entre un et quatre jours. Vous serez plongés dans un environnement sauvage qu’il faudra apprivoiser. Vous apprendrez à construire un abri, à vous orienter, à fabriquer des outils pour pêcher ou chasser, à faire du feu, à savoir surmonter l’imprévu… Et tout ceci dans une ambiance conviviale et dans un univers bien évidemment sécurisé. Des compétences bien utiles en cas de fin du monde, ou plus probablement, lors de votre prochain camping sauvage !

Un guide professionnel est là pour vous épauler. Il vous apprendra à reconnaître les plantes comestibles, éviter les champignons toxiques ou encore à vous repérer à l’aide d’une boussole. Ces instructeurs vous accompagneront en toute sécurité sur les sentiers de randonnée, au milieu d’une nature sauvage ou encore pour monter votre campement.

Les plus entraînés pourront se diriger vers les offres extrêmes en milieu hostile. Il est nécessaire de se renseigner sur le niveau de difficulté du stage, afin qu’il soit en adéquation avec les attentes (d’initiation à extrême).

Les stages de survie grand public sont accessibles à toute personne en bonne santé. Il faut simplement suivre quelques règles de sécurité : être bien équipé, veiller à l’hyperthermie ou l’hypothermie, bien s’hydrater et surtout suivre les recommandations du guide à la lettre

Le kit de survie inclut généralement :

  • Un couteau-suisse tranchant
  • Un duvet bien chaud
  • Un coupe-vent
  • Une gourde pour récolter l’eau de source ou filtrée
  • Une lampe frontale
  • Une trousse de survie pour prodiguer les premiers soins
  • Un briquet ou kit pour faire du feu soi-même

Le stage de survie sera une aventure originale et excitante, vous risquez de prendre goût à la vie sauvage !

Voir plus
funletter

Retrouvez-nous sur

pour plus de contenu fun
newsletter wall