Funbooker

Atelier tufting

Funbooker vous propose de participer à un atelier tufting chez l'artisan ! Prenez part à une activité originale et fun où vous confectionnerez votre propre tapis à l'aide de matériel professionnel et de conseils avisés. Activité à vivre ou à offrir en cadeau !

18 résultats trouvés

Atelier tufting : tout ce que vous devez savoir 🧶

Si vous êtes sur Instagram ou Youtube, vous avez certainement dû entendre parler du tufting, un must du Do it Yourself aujourd’hui. Utiliser la laine pour créer des œuvres d’art ou personnaliser son intérieur passionne de nombreux amateurs. Funbooker, le site qui répertorie des activités de loisirs partout en France, vous explique tout !

Le tufting, qu’est-ce que c’est ?

Le tufting ou touffetage en français vient de loin, pratiqué déjà dans l’Égypte ancienne. Le principe ? C’est une technique de tissage artisanal de laine, remise au goût du DIY grâce à des outils qui rendent les compositions faciles et rapides à réaliser.

Il existe aujourd’hui de nombreux ateliers partout en France dans lesquels vous pourrez réaliser un tapis, des housses de coussin, des tapisseries murales ou encore des décorations de miroir. De quoi libérer votre créativité !

Atelier tufting : le matériel indispensable

Le tufting ne serait pas si populaire s’il ne s’appuyait pas sur des outils faciles d’utilisation, performants et bon marché. Petite revue du matériel indispensable.

➡️ Pistolet à tufter

Le tufting gun ou machine à touffeter est l’élément de base. C’est lui qui s’occupe du travail pratique : doté d’une aiguille, il va touffeter, en « cousant » la laine sur la toile.

Il existe deux finitions possibles : des tapisseries en poils coupés ou en poils bouclés. Choisissez le bon pistolet !

➡️ Toile à tufter

C’est le support de votre création, une toile sur laquelle vous touffèterez. Choisissez une toile tissée dans un tissu solide à la trame suffisamment écartée pour laisser passer le pistolet.

Il existe de nombreuses références spécialement conçues pour le tufting, mais rien ne vous empêche d’utiliser une toile de jute ou une toile de moine.

➡️ Cadre

Comme en broderie, vous aurez besoin d’un support pour votre toile à tufter. Vous la tendrez sur un cadre que vous aurez choisi. Carré ou rectangulaire, choisissez-le assez grand.

Il est souvent plus aisé de se procurer un support pour tenir le cadre ou de le fixer sur un mur. Vous serez plus à l’aise pour y travailler.

➡️ Laine acrylique

Les tapis, tapisseries, housses de coussin, etc., réalisés en tufting sont souvent très colorés. Vous vous orienterez vers des fils de laine acrylique, moins coûteux que la laine naturelle, idéaux pour vous initier.

La laine, plus chère et moins facile à manier, donne cependant des résultats plus premium et des créations qui durent plus longtemps.

➡️ Marqueur pour dessiner sur la toile

Avant d’empoigner votre tufting gun, vous allez commencer par dessiner les motifs de votre projet sur la toile. Vous n’aurez alors plus qu’à suivre les contours dessinés avec votre pistolet.

Il vous faut un gros marqueur qui trace des lignes et courbes bien visibles. Si vous avez peur de faire des erreurs sur la toile, optez pour un marqueur effaçable à l’eau.

➡️ Colle

Lorsque vous terminez votre touffetage, il est nécessaire de sécuriser les fils afin qu’ils ne détachent pas de la toile. C’est pourquoi vous avez besoin de colle que vous appliquez sur l’arrière de votre création.

Vous pouvez opter pour une colle polymère acrylique ou caoutchouc synthétique. Surtout, ne soyez pas avare en colle et privilégiez les grosses boîtes !

➡️ Ciseau à laine

Lorsque vous terminez votre touffetage, vous constatez que certains fils dépassent largement. Pour les couper, il existe des ciseaux dits à bec de canard qui permettent de trancher d’une pression les brins gênants.

Il est également possible d’utiliser des ciseaux à ongles classiques, un peu moins pratiques, mais qui font aussi l’affaire.

➡️ Tondeuse

La touche finale revient à la tondeuse. Elle permet d’égaliser votre travail en coupant les fils qui dépassent très peu. Vous serez alors surpris de l’aspect professionnel et de l’effet waouh de votre travail !

Préférez une tondeuse à plusieurs vitesses, et vérifiez en amont de l’achat si vous la tenez bien en main. Exercez-vous sur un échantillon avant de l’utiliser sur votre premier tufting.

Comment se déroule un atelier tufting ?

L’idéal avant de vous lancer dans ce nouvel art du DIY est de suivre un atelier tufting. Vous en trouverez à volonté sur le site de Funbooker. Généralement l’atelier de 3 heures commence par une présentation des différentes techniques. Vous apprendrez entre autres à utiliser un tufting gun.

Après la partie créative pendant laquelle vous dessinerez votre motif sur la toile, vous réaliserez votre première œuvre. L’atelier se termine par les finitions : découpe, collage, rasage, avant que vous ne rapportiez le fruit de votre travail chez vous.


funletter

Retrouvez-nous sur

pour plus de contenu fun
pour plus de contenu fun
newsletter wall